« Les enjeux sociaux du rite : l’exemple de la fête d’Halloween »

Adrien Lherm, Historien, spécialiste de la civilisation américaine explique dans son article "Les enjeux sociaux du rite : l’exemple de la fête d’Halloween". Halloween : cette fête évoque en premier lieu toute une série d’images traditionnelles qui font figure de règles d’observance : jack-o’-lanterns décors gothiques, parades, quêtes et licence enfantines.  Par là, la fête... Lire la Suite →

La Magie vue par Marcel Mauss

Marcel Mauss (1902-1903), donne une définition de la Magie dans «Esquisse d’une théorie générale de la magie» : Nous posons, provisoirement, en principe, que la magie a été suffisamment distinguée, dans les diverses sociétés, des autres systèmes de faits sociaux. S'il en est ainsi, il y a lieu de croire que non seulement elle constitue... Lire la Suite →

Les alrunes, sorcières ou démons

Dans la mythologie allemande et scandinave, les Alrunes sont des sorcières ou des démons qui peuvent changer forme. L'Alrune est une créature légendaire qu'auraient possédé les anciens Germains. Ce seraient des mandragores qui tiennent le destin des hommes en leur pouvoir (en allemand, Alraune signifie "mandragore"). Au 19ème siècle, dans certaines zones rurales, les alrunes... Lire la Suite →

Acheri, fantôme indien

Selon la tradition indienne, un acheri est le fantôme d'une petite fille à l'aspect squelettique et vêtue d'une robe en peau. Le fantôme vit dans les montagnes, elle vient dans les vallées pendant la nuit pour le plaisir et pour propager la maladie en jetant son ombre sur les victimes. Le jour, elle dort, mais... Lire la Suite →

Le sort de l’aiguillette, la hantise des hommes

Aiguillette est une boucle de fil nouée, aussi appelée ligature. Une des méthodes les plus courante était de faire des nœuds sur un fil de chanvre, de lin ou même un cheveux. Les sorcières causaient l'impuissance, et peut-être même la castration chez les hommes, la stérilité chez les femmes, et le mécontentement général dans le... Lire la Suite →

Les sorcières de la nuit

Les sorcières de nuit, ou baloi ba bosigo, sont principalement des personnes âgées, des femmes qui se rassemblent la nuit en petits groupes puis voyager à travers la campagne en enchantant leurs malheurs. Au lieu de porter des vêtements, ils/elles se maculent le corps avec des cendres blanches ou le sang des morts. L'admission au... Lire la Suite →

Ursula Southeil, appelée Mère Shipton

Ursula Southeil (vers 1488 - 1561) est mieux connue sous le nom de Mère Shipton. Son nom est aussi orthographié Ursula Southill, Ursula Soothtell ou Ursula Sontheil, elle est une prophétesse et une voyante anglaise. La Mère Shipton est suspectée d’être la propre fille du démon, en raison de la légende très sombre qui l'entoure.... Lire la Suite →

Abracadabra, le sort magique

Abracadabra est un sort magique composé d'un seul mot, populaire à l'époque médiévale, il servait à se débarrasser de la maladie, du malheur ou des démons. Le mot peut être écrit sur une amulette ou sur du papier dans un triangle inversé magique, dans lequel une lettre du mot est déposée dans chaque ligne suivante... Lire la Suite →

Ursula Kemp, la guérisseuse

Ursula Kemp ou Ursley Kempe (parfois Grey) est une guérisseuse et sage-femme anglaise pendue pour sorcellerie en 1582. Elle était accusée d'avoir utilisé des génies familiers pour rendre malades ou tuer ses voisins. Née vers 1525 à St Osyth, Essex, en Angleterre, elle est réputée dans la région pour ses dons de guérisseuse. Elle est... Lire la Suite →

Agnes Sampson, guérisseuse écossaise

Décédée le 28 janvier 1591, Agnès SAmpson était une guérisseuse écossaise, accusée de sorcellerie dans le cadre du procès des sorcières de North Berwick, vers la fin du XVIème siècle. Elle vivait à Never Keith dans la baronnie de Keith dans l'East Lothian en Écosse. Sage-femme, il lui est prêté des pouvoirs de guérison. Femme... Lire la Suite →

Pamphile, magicienne noire

Pamphile est thessalienne, c'est-à-dire de Thessalie, qui est une région traditionnelle et historique de Grèce située dans le centre du pays. Son nom est composé du grec ancien pan qui signifie tout et de philos qui signifie ami. Il s'agit peut-être en l'occurrence d'annoncer la nymphomanie du personnage. Femme d'un homme riche, appelé Milon, mais... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑