Ursula Southeil, appelée Mère Shipton

Ursula Southeil (vers 1488 – 1561) est mieux connue sous le nom de Mère Shipton. Son nom est aussi orthographié Ursula Southill, Ursula Soothtell ou Ursula Sontheil, elle est une prophétesse et une voyante anglaise. La Mère Shipton est suspectée d’être la propre fille du démon, en raison de la légende très sombre qui l’entoure. Elle serait née infirme, avec un esprit aiguisé. Cela lui … Continuer de lire Ursula Southeil, appelée Mère Shipton

Abracadabra, le sort magique

Abracadabra est un sort magique composé d’un seul mot, populaire à l’époque médiévale, il servait à se débarrasser de la maladie, du malheur ou des démons. Le mot peut être écrit sur une amulette ou sur du papier dans un triangle inversé magique, dans lequel une lettre du mot est déposée dans chaque ligne suivante jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. L’origine du mot … Continuer de lire Abracadabra, le sort magique

Ursula Kemp, la guérisseuse

Ursula Kemp ou Ursley Kempe (parfois Grey) est une guérisseuse et sage-femme anglaise pendue pour sorcellerie en 1582. Elle était accusée d’avoir utilisé des génies familiers pour rendre malades ou tuer ses voisins. Née vers 1525 à St Osyth, Essex, en Angleterre, elle est réputée dans la région pour ses dons de guérisseuse. Elle est d’ailleurs fréquemment consultée par ses voisins pour guérir toutes sortes … Continuer de lire Ursula Kemp, la guérisseuse

Agnes Sampson, guérisseuse écossaise

Décédée le 28 janvier 1591, Agnès SAmpson était une guérisseuse écossaise, accusée de sorcellerie dans le cadre du procès des sorcières de North Berwick, vers la fin du XVIème siècle. Elle vivait à Never Keith dans la baronnie de Keith dans l’East Lothian en Écosse. Sage-femme, il lui est prêté des pouvoirs de guérison. Femme âgée et respectée, elle a été accusée de sorcellerie par … Continuer de lire Agnes Sampson, guérisseuse écossaise

Pamphile, magicienne noire

Pamphile est thessalienne, c’est-à-dire de Thessalie, qui est une région traditionnelle et historique de Grèce située dans le centre du pays. Son nom est composé du grec ancien pan qui signifie tout et de philos qui signifie ami. Il s’agit peut-être en l’occurrence d’annoncer la nymphomanie du personnage. Femme d’un homme riche, appelé Milon, mais avare. Elle n’a qu’une domestique, Photis. Elle habite la ville … Continuer de lire Pamphile, magicienne noire

Prosélénos, sorcière de Pétrone

Prêtresse et sorcière, Prosélénos est l’un des personnages du roman de Pétrone, le Satyricon. Il s’agit d’une vieille femme, dite laide, avec des cheveux défaits. Elle frappe Encolpe avec un balai. Habillée de noir, elle se montre cupide, vorace, peu religieuse et charlatane. Elle pratique des incantations, sacrifices, prédictions, potions, et baumes. Le nom Prosélénos est composé du préfixe « pro » et du radical « selen- » qui … Continuer de lire Prosélénos, sorcière de Pétrone

8 mars : une journée aussi pour les sorcières

Icône féministe depuis la nuit des temps, les sorcières modernes ressemblent les féministes. Monica Mirkos a écrit pour Marie Claire que « les sorcières vintage sont considérées comme féministes ». « Accusées de pactiser avec le diable au Moyen Âge, les sorcières représentent un des exemples des violences faites aux femmes, par les hommes ». « La sorcellerie, c’est surtout une histoire de violence physique et sociale, de détresse et … Continuer de lire 8 mars : une journée aussi pour les sorcières

Les sorcières et leur chasse en Occident

Actuellement historien au Centre de recherche historique de l’EHESS, et spécialiste de la représentation des sorcières à la fin du Moyen Âge, Maxime Perbellini a expliqué qu’il y a un « grand débat sur l’origine et l’étymologie » du mot sorcière. « Mais la première mention (du mot sorcière, ndb) en français apparaît au milieu du XIe siècle, dans le Roman d’Éneas (1060). Avant l’an 1000, sous les … Continuer de lire Les sorcières et leur chasse en Occident