Les djinns, des esprits capables de posséder les hommes

Les Djinns, dans la tradition arabe, sont des esprits capables de posséder les hommes. Ils sont souvent comparés aux Rassads, qui sont des génies puissants protégeant les trésors antiques, ou aux Lejems, qui sont des djinns plus faibles vivant dans les ruines ottomanes et que la lecture du Coran suffirait à éloigner.

Dans la théologie et la mythologie arabique préislamique, les djinns (arabe : جِنّ ǧinn, singulier جِنّي ǧinnī ; parfois transcrit Jinn) sont des créatures surnaturelles. Les Djinns ne sont pas des créateurs fantastiques strictement islamique, ils peuvent se trouver dans la croyance païenne.

Anges et djinns à la cour de Salomon
Sayyid Muḥammad b. Amīr Ḥasan al-Suʿūdī, Maṭāliʿ al-saʿāda wa-yanābīʿ al-siyāda, MS Paris, BnF, Turc sup. 242, fol. 131v. Source : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8427189w/f272.item © BnF-Gallica

Dans le Coran, les Djinns sont des êtres corporels, formés de feu, invisibles pour l’homme, créés par Dieu comme les anges et les hommes. Les djinns sont les deux charges (al-thaqalān) de la Terre. Ils ont leurs prophètes pris parmi eux (Coran, vi, 130). Mais ils doivent obéir à la Loi révélée à Mahomet.

Les Djinns donc musulmans ou non, croyants ou incroyants. Ils sont capables d’œuvres considérables : ils ont été enrégimentés dans les troupes de Salomon (ibid., xxvii, 17) et ils ont travaillé pour lui (ibid., xxxiv, 12). Mais ils ignorent les ghayb ou mystères de l’avenir (ibid., xxxiv, 14).

La croyance aux Djinns vient de l’anté-Islam. Les Djinns font partie d’un ensemble de génies plus ou moins redoutables et sont à rapprocher des ghūl et des ‘ifrit. Plus atrd, ils sont traités comme des dieux. Un Djinn est un « être intelligent, généralement malfaisant, créé de feu, entre l’homme et l’ange, qui peut apparaître sous différentes formes« , d’après l’Encyclopie de l’Islam (Paris, A. Picard, t. 1, 1908, p. 1076).

Ainsi, le Coran écrit (ibid., xxxiv, 41) ; quand Dieu demande aux anges si les hommes les ont adorés, ils répondent : «Non! Ils adoraient les djinns en qui la plupart d’entre eux croyaient».

Concernant Iblīs (figure citée dans le Coran, généralement dans un contexte lié à la création d’Adam), il est appelé «djinn» dans un verset (ibid., xviii, 50), mais il est compté parmi les anges (ibid., ii, 34).

Selon Pierre Lory, islamologue français, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, a expliqué que « les invocations et talismans les plus usuels s’adressent plus simplement aux « entités d’en bas » (sufliyyât), terme désignant à la fois les anges de rang inférieur et les djinns, êtres vivant sur terre comme les hommes, et comme eux de vertu variable, potentiellement pécheurs sans être pour autant systématiquement malfaisants. Enfin, la parole magique peut également s’adresser aux démons (shayâtîn), plus nettement maléfiques, constituant la compagnie d’Iblîs, Satan, l’ange rebelle à l’ordre de Dieu ; mais nos textes sont singulièrement discrets sur ce genre de pratiques glissant dans la magie noire la plus répréhensible au regard de la Loi ».

Dans « Pensées magiques en islam » (dans Cliniques méditerranéennes 2012/1 (n° 85), pages 163 à 174), Pierre Lory a indiqué que « le praticien qui accomplit son rituel magique dans les règles peut imposer sa volonté de façon pratiquement illimitée aux djinns : par la parole il les rend visibles, par la parole il les contraint, même contre leur gré, d’accomplir sa volonté propre sans contrepartie réelle de sa part ».

« Ces djinns sont appelés souvent « serviteurs de (tel) Nom ». Il suffit de connaître celui-ci et de savoir s’en servir pour obliger le djinn à partir (exorcismes, guérisons) ou au contraire à demeurer dans un endroit, à fournir des informations (cas de la divination), à accomplir des prodiges, etc. », a expliqué Pierre Lory.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :