Achmet, devin arabe

Achmet, fils de Seirim (grec ancien : Αχμέτ υιός Σειρείμ), est l’auteur d’un ouvrage sur l’interprétation des rêves, l’Oneirocriticon d’Achmet.

Achmet, devin arabe du neuvième siècle, auteur d’un livre « De l’interprétation des songes » (aussi appelé Oneirocrtiticon), suivant les doctrines de l’Orient. Le texte original de ce livre est perdu ; mais Rigault en a fait imprimer la traduction grecque et latine à la suite de l’Onéirocritique d’Artémidore ; Paris, 1603, in-4o, selon le Dictionnaire infernal de Collin de Plancy.

L’Oneirocriticon (Oneirocritique, art d’expliquer les songes, selon De Plancy) est attribué à Achmet, mais la date de rédaction de l’ouvrage reste inconnu.

Selon Anne-Marie Bernardi, chercheuse au Centre Paul-Albert Février sur la tradition grecque d’interprétation des rêves, l’onirocritique byzantine, expliqué que « un certain nombre de mots rares, utilisés dans l’Oneirocriticon, se retrouvent dans des œuvres du Xe siècle, notamment chez Constantin VII Porphyrogénète. Ainsi, dans le De ceremoniis, on trouve, à plusieurs reprises, les mêmes termes que chez Achmet, pour désigner, par exemple, les bijoux ou les vêtements. La même attention est portée par les deux compilateurs aux représentations symboliques du pouvoir : Achmet accorde une large place aux rêves de couronnes, de diadèmes, de pierres et de perles – autant d’éléments qui mettent l’accent sur la valeur rituelle de la pompe impériale – comme dans l’ouvrage attribué à l’empereur. Enfin, par sa volonté de regrouper systématiquement et de mettre en forme des traditions diverses, l’Oneirocriticon semble bien relever de ce goût de la compilation si caractéristique des règnes de Léon VI et Constantin VII ».

La chercheuse explique que « le nom d’Achmet, fils de Sèreim, onirocrite du calife Mamoûn, est un pseudonyme : il est la transcription grecque du nom du père fondateur de l’onirocritique musulmane, Mohammed Ibn Sîrîn ».

Il s’agit d’un « érudit, ascète et lettré bien connu, est mort en 728 et n’a donc pu être l’onirocrite du calife Mamoun, qui a régné un siècle plus tard (813-833). Bien qu’Ibn Sîrîn n’ait rien écrit, puisqu’on ne connaît de lui que trois interprétations rapportées par ses successeurs, il est considéré dès le IXe siècle comme le fondateur de la science des rêves qui s’élabore dans le monde musulman ».

Plusieurs ouvrages lui sont attribués, dont un livre d’interprétation des rêves, selon Taufīq Fahd, auteur de La divination arabe. Études religieuses, sociologiques et folkloriques sur le milieu natif de l’Islam,(Leyde, E.J. Brill, nouvelle édition : 1987, Paris, Sindbad [La Bibliothèque arabe : Hommes et société ; 17]).

Anne-Marie Bernardi explique que les Byzantins avaient un profond engouement pour les sciences divinatoires arabes, raison pour laquelle, le nom Achmet a été choisi par le rédacteur. « Le prestige des devins, onirocrites et astrologues arabes dans la capitale de l’empire suffirait à expliquer cette fiction. En outre, dans le monde musulman, les onirocrites étaient honorés et vivaient dans l’entourage des Grands. Ils avaient une réputation de sérieux et de compétence qui faisait d’eux une bonne garantie ».

Cela explique pourquoi, l’auteur a pu choisir le nom Achmet qui lui assurait le succès de son ouvrage dans les milieux de la cour, auprès des Grands, à qui l’ouvrage était probablement destiné.

Ainsi, nom d’Achmet, fils de Sèreim, onirocrite du calife Mamoun, inscrit « l’ouvrage dans la tradition musulmane d’interprétation des rêves, si bien qu’il a souvent été considéré comme la traduction grecque d’un ouvrage arabe, adapté au monde chrétien ».

Références
Anne-Marie Bernardi, « L’Oneirocriticon d’Achmet et la christianisation de la tradition grecque d’interprétation des rêves », Kentron [En ligne], 27 | 2011, mis en ligne le 02 mars 2018, consulté le 06 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/kentron/1246 ; DOI : https://doi.org/10.4000/kentron.1246

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :