Allotriophagie, signe d’une présence démoniaque

Il s’agit d’un appétit pour des substances non alimentaires, sorte de perversion qui pousse la personne atteinte à manger des choses qui ne sont pas comestibles et peuvent la blesser.

Ainsi le vomissement ou le dégorgement d’objets étranges ou fétides sont généralement associés à une personne possédée par ou obsédé par le Diable, ou d’autres démons.

Ces actions sont considérées comme des illusions ou des sorts causés par des sorcières. Cela correspondait aussi à des tentatives de suicide de la personne mentalement atteinte. La plupart des traités sur la possession explique que les vomissements d’objets inhabituels indiquent que Le diable est entré dans le corps d’une personne.

Les objets peuvent être des animaux vivants, tels que des crapauds, des serpents, des vers ou encore des papillons, mais aussi des morceaux de fer, des clous, de petites limes, des épingles, des aiguilles, des plumes, des pierres, du tissu, des éclats de verre, de cheveux, d’algues ou encore de la mousse.

Simon Goulart, historien du XVème siècle, raconte l’histoire d’une jeune fille dont l’abdomen enflait continuellement comme si elle étaient enceintes. Après avoir pris des médicaments, la fille a commencé à vomir une énorme masse de cheveux, de nourriture, de cire, de longs ongles de fer et aiguilles en laiton.

Dans un autre récit, Simon Goulart décrit un homme nommé William – succombant aux ferventes prières de Judith, la femme du maître – a commencé à vomir toute la partie avant du pantalon du berger, une veste en serge, des pierres, un peruke (postiche), des bobines de fil, des aiguilles et une plume de paon. William a prétendu que le diable avait placé les objets dans sa gorge.

Enfin, l’historien raconte le cas de 30 enfants à Amsterdam en 1566 qui ont été prit de frénésie, et se sont mis à vomir des épingles, aiguilles, dés à coudre, des morceaux de tissu et des morceaux de pichets brisés et de verre. Malgré les efforts des médecins, des exorcistes et des sorciers, les enfants n’ont pas pu être soigné, et ont dû subir des attaques récurrentes.

A lire aussi : La démonologie de Jan Jakob de Groot par Marcel Mauss

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s