La Pologne va ériger un temple dédié aux dieux slaves

Le paganisme est de plus en plus marqué en Pologne, où un temple dédié aux dieux païens sera bientôt érigé à Wroclaw.

Le mouvement Asatru veut relancer le culte d’Odin et de Thor, ainsi que d’autres dieux scandinaves. En Pologne, un temple entier dédié aux dieux slaves sera inauguré prochainement pour la première fois depuis des siècles.

«Nous n’avons été confronté ni aux critiques, ni aux obstacles de la part de la société civile ou des autorités», a expliqué le président de l’association des païens slaves de Wrocław, Rafal Merski.

Ce dernier, qui a est à l’origine de la construction de ce temple, a indiqué à l’agence SputnikNews à l’annonce de la construction du temps, «vraiment beaucoup de monde sont venus nous soutenir, ça nous a agréablement étonné».

«Nous ne voulons pas d’argent du gouvernement et de l’UE, chaque zloty a été reçu de gens qui souhaitaient nous aider. […] nous remercions tout le monde pour les donations déjà faites!», a précisé ce dernier.

L’avenir de ce temple dédié aux divinités slaves à Wrocław est assuré, car selon Rafal Merski, l’opinion publique est plutôt neutre malgré les appels de catholiques radicaux à détruire ce temple dès qu’il sera fini.

«Je ne crois pas que cela influencera l’avis de la majorité des personnes. Nous observons plus souvent une réaction positive que négative et hostile», a souligné ce dernier. D’ailleurs, le temple sera ouvert aux visiteurs, fidèles ou non, afin d’expliquer et de présenter la mythologie slave.

Les divinités slaves (en bref)

Rod, le «père» des dieux, a créé l’univers et tout ce qui existe autour de l’homme, selon la mythologie slave. Considéré comme le créateur des autres dieux, il est souvent dépeint comme un faucon ou un vieil homme aux cheveux argentés tenant le livre du destin dans ses mains.

Pour finaliser la création de l’univers, Rod a «donné naissance» à Svarog, d’après l’ouvrage de Vladislav Artemov, Mythes et légendes des Slaves.

Dieu du Soleil, du ciel et du feu, Svarog est chargé de contrôler et diriger le monde. Il est représenté traditionnellement comme un dragon ailé, un serpent crachant du feu ou un vieillard près d’ une enclume.

Triglav est lui le dieu à trois têtes qui regroupe trois éléments majeurs : air, feu et terre. Ses trois têtes incarnent, selon une des légendes slaves, le dieu céleste (Svarog), le dieu du feu (Péroun) et celui de la terre (Vélès, parfois appelé Sventovit).

Certains experts assurent que le troisième dieu est Simargl ou Peklenc, dieu du monde souterrain.

Le dieu du tonnerre et de la guerre Péroun est un homme assez athlétique d’âge mûr, aux yeux sévères et portant une barbe en or. Il possède une hache, un arc avec des flèches-éclairs ou une massue. Dans les temps anciens, les gens avaient tendance à croire que ce dieu se transformait en taureau, devenue une créature sacré.

Vélès, le dieu du bétail et de la prospérité. Il est souvent considéré comme protecteur des agriculteurs et des marchands. Selon la croyance populaire, il pouvait se transformer en ours. Pour Mardi gras ou Maslenitsa en Russie, les adeptes de la croyance païenne se déguisaient en animaux en l’honneur de Vélès.

Il existe dans la mythologie slave, un panthéon abondant. Outre les principales divinités principales, il y a également le dieu du printemps Yarilo, la déesse de la vie, de l’amour et de la fertilité Siwa (ou Zizilla), Zaria pour la beauté, le dieu des moissons Dajbog, et enfin la déesse de la mort et de la sorcellerie Morana.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s