Beltane, un 1er mai plein de magie

Beltane est la fête du feu, symbole de l’union entre la Déesse et le Dieu, afin que le Dieu puisse mourir pour renaître de la Déesse. Beltane marque l’arrivée des premiers fruits de la saison, et la promesse de récoltes abondantes.

A cette occasion de grands feux étaient organisés afin de faire fuir la grêle, les gelées tardives et 98 autres désastres météorologiques qui pouvaient détruire les récoltes. Beltaine est également appelée Bealtaine, Beltane ou Beilteine, Beltan en breton, cornique, et gallois, Bealtaine en irlandais et Bealltainn en gaélique écossais.

Venant après Samain et Imbolc, elle marque la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. Elle est en rapport avec les déités Bel (Bélénos), Cernunnos, Pan, Flora, Diane, Lug et Belisama.

Il s’agit de la 3ème des quatre grandes fêtes religieuses de l’année celtique protohistorique, fêtée le 1er mai. Elle est aussi la Fête de la nuit de Walpurgis, la fête du May Day, la Nuit des Sorcières, et la Veille de Mai. Il s’agit aussi du nom du mois de « mai » en irlandais et le nom du 1er mai en gaélique écossais.

Le principal rituel de Beltaine consiste à allumer des feux par des druides. Une fois les feux hauts, le bétail les traversait, afin qu’il soit protégé des épidémies tout au long de l’année. Beltaine est aussi une fête sacerdotale, en Gaule, en rapport avec Belisama (« la Très Brillante« ) dont le sens est « feu de Bel » et Belenos.

En Irlande, les différents occupants de l’île sont arrivés à cette date, si on se réfère au Lebor Gabála Érenn (les Livres des conquêtes de l’Irlande). Il s’agit alors d’une fête du renouveau. Dans le livre « Les celtes, histoire et dictionnaire », il est indiqué que

BEL TEINE (composé de bel, lumière et teine, feu). Fête du début de la moitié claire, «lumineuse», de l’année celtique qui se situait vers le 1″ mai de notre calendrier actuel, au début du mois de giarnonios du calendrier de Coligny. C’est donc l’antithèse symétrique, céleste et diurne, de la fête de Samain qui ouvrait l’année celtique par sa moitié sombre, chtonienne et nocturne.

La veille de la fête Beltane

Cette journée est dédiée aux élémentaux : gnomes et gnomides, sylphes et sylphides, salamandres, ondins et ondines, mais aussi fées et elfes.

Beltane permet d’entrer en contact avec eux, lors par exemple d’une ballade en pleine nature, ou d’un rituel. De même que le Dieu et la Déesse s’unissent à Beltane, ce sabbat est propice à la célébration d’un Handfasting, qui est une cérémonie d’engagement (sorte de mariage dans la coutume néo-païenne).

L’eau de rosée récoltée le matin de Beltane est connu pour purifier et soigner. Il est aussi possible le matin de Beltane de couper des branches d’Aubépine sans courrir le risque de mettre colère les fées qui y habitent.

Généralement, l’autel est décoré d’une nappe verte ou fleurie, avec des marguerites et d’autres fleurs sauvages (violettes, primeroses, boutons d’or, etc…), des touffes d’herbes.

Les bougies utilisées sont rouges décorée de rubans roses, verts, jaunes et mauves, ainsi que d’une couronne de fleurs. D’après Morigane, les offrandes doivent être constituées de fleurs (Lilas, Muguet, fleurs de Mai), de fruits, de rubans colorés et de biscuits en forme de cœur.

Une célébration, hors de chez soi

Chaudron de Gundestrup, Belenos associé à un serpent à tête de bélier.

Si vous célébrez Beltane hors de chez vous, vous pouvez recréer en miniatures les fameux feux de Bel, en allumant de petits braseros dans deux chaudrons, ou en allumant deux petits feux, entre lesquels vous passerez pour être purifiés et bénis par le feu.

Pour Beltane, vous pouvez créer votre propre encens suivant :

  • mélangez un peu de sciure ou de copeaux de bois à un mélange de quatre parts de bois d’Aubépine,
  • une part de pétales de fleur d’Aubépine,
  • une part de feuilles de Lierre séchées et broyées
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Jasmin.

Cet encens est à utiliser sur un charbon ardent comme les encens en grains classiques.

Les plats appropriés pour Beltane sont à base d’avoine, de fraises, de lait, et de vin, mais aussi de fromage, de yaourt, de crème fraîche, comme de quiches au gruyère, de pailles au fromage, de charlotte aux fraises, de bannocks (gâteaux d’avoine Écossais), du pain à l’avoine, et de la fondue au fromage.

Outils de cette célébration 

  • Déités : Bélénos, Cernnunos, Cerridwen, Flora (déesse romaine des fleurs), Frey, Freja, Diane (déesse de la lune) et Pan (dieu grec des bois et de la fertilité)
  • Encens : Lilas, Muguet, Aubépine, Rose, Passiflore, Oliban, Vanille
  • Pierre de Lune

    Arbres : Arbres fruitiers en fleurs

  • Fleurs : Lilas, Muguet, fleurs de Mai
  • Couleurs : Vert tendre, Mauve, Rose, Jaune, Mauve, Blanc, Rouge, Parme
  • Pierres : Émeraude, Saphir, Quartz Rose, Aigue-marine, Pierre de lune, Héliotrope, Cornaline, Pierre de soleil
  • Planète : Vénus et la Lune
  • Chandelles : Roses, Vertes, Mauves
  • Plantes : Aubépine, Saule, Bouleau, Romarin, Lilas, Muguet, Eglantine, Jacinthe, Rose, Souci, Marguerite, Primevère, Violette, Campanule, Bouton d’or
  • Élément : Air
  • Runes: Mannaz, Laguz, Inguz
  • Carte du tarot : Grand prêtre, arcane majeur 5
  • Influence : Intelligence, Joie

Image de Une. Chaudron de Gundestrup, Belenos associé à un serpent à tête de bélier

2 réflexions sur “Beltane, un 1er mai plein de magie

  1. Ping : Calendrier de la Sorcière – Witchere's World Blog

  2. Ping : La roue de l’année dans la Wicca – Witchere's World Blog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s