Prosélénos, sorcière de Pétrone

Prêtresse et sorcière, Prosélénos est l’un des personnages du roman de Pétrone, le Satyricon.

Il s’agit d’une vieille femme, dite laide, avec des cheveux défaits. Elle frappe Encolpe avec un balai. Habillée de noir, elle se montre cupide, vorace, peu religieuse et charlatane. Elle pratique des incantations, sacrifices, prédictions, potions, et baumes.

Le nom Prosélénos est composé du préfixe « pro » et du radical « selen- » qui désigne en grec ancien « la lune » comme astre ou divinité. Son nom indique qu’elle est au service d’un culte lunaire, fréquent dans les pratiques de sorcellerie ou de magie, surtout quand elles sont opérées par des femmes.

Elle apparaît au cours du chapitre CXXXII et sq.., Encolpe a une liaison avec une femme patricienne mais il se montre incapable de la satisfaire, ce qui met cette dernière en colère. Prosélénos intervient alors pour le guérir sa défaillance via la sorcellerie, avec l’aide d’une prêtresse, Œnothée mais sans succès.

Désolée pour l’image, prise sur le site Alamy, mais c’est la seule qui représente Prosélénos.

Il s’agit d’une illustration du Satyricon de Pétrone par Georges-Antoine Rochegrosse : traitement de l’impuissance d’Encolpe par la vieille sorcière (chapitre CXXXVIII).. Unknown date. Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) 544 Satyricon tailhade rochegrosse IV

Contributeur: The Picture Art Collection / Alamy Stock Photo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s