8 mars : une journée aussi pour les sorcières

Icône féministe depuis la nuit des temps, les sorcières modernes ressemblent les féministes. Monica Mirkos a écrit pour Marie Claire que « les sorcières vintage sont considérées comme féministes ».

« Accusées de pactiser avec le diable au Moyen Âge, les sorcières représentent un des exemples des violences faites aux femmes, par les hommes ». « La sorcellerie, c’est surtout une histoire de violence physique et sociale, de détresse et de constructions criminelles » , a expliqué Maxime Gelly-Perbellini, docteur en histoire médiévale.

Les historiens ne comptent pas moins de 200 000 procès en rapport à la sorcellerie entre le XVe et le XVIIe siècle. Les accusations visaient principalement les femmes, coûtant la vie à des milliers d’entre elles. Celles gardées en vie subissaient des tortures en tous genres jusqu’à la mort.

« Les femmes accusées de sorcellerie à l’époque étaient souvent jeunes, riches et bien intégrées dans leur société. Les sorcières étaient accusées de causer tous les problèmes dans leur société. De ce fait, elles sont devenues avec le recul, les féministes de l’histoire médiévale, étant les symboles des violences faites aux femmes », écrit Monica Mirkos.

Le 20 janvier 2018, des sorcières venues du monde entier s’étaient réunies pour «jeter un sort» à Donald Trump. «Witches of Color», le site initiateur de la mobilisation, expliquait que « les mêmes puissances misogynes et suprématistes qui ont tenté de discréditer l’oeuvre audacieuse et indispensable des sorcières nous oppriment chaque jour un peu plus depuis l’élection de ce président qui n’a de cesse de les galvaniser ».

A Paris, il y a les sorcières du « Witch Bloc Paname » , un groupe de sorcières féministes, « radicales et en colère. Elles sortent protester dans les rues lors de manifestations politiques, de manière anonyme en ne se mélangeant pas ». Ce 20 janvier 2018, ces sorcières ripostaient à la « marche pour la vie », défendant le droit à l’avortement et la suppression de la clause de conscience des médecins à ce sujet.

Sorcières féministes ne sont pas toutes féministes. Ainsi, « il y a les sorcières qui agissent de manières parfois agressives et d’autres, pacifiquement. Elles sont en connexion avec la nature et se soucient du bien-être de l’autre ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s