Ostara, l’équinoxe du Printemps

Fête célébrée au moment de l’équinoxe de printemps, Ostara symbolise le renouveau de la vie et de la terre, et le retour de la Déesse sous son visage de jeune fille et d’amante.

Déesse Éostre

Ostara marque l’équilibre entre le jour et la nuit. Comme Imbolc, Ostara est un Festival de l’aube et de la vie croissante. D’ailleurs, le terme Ostara vient du mot Germain « Ost » ou « Est« , référence à l’aube et à la vie renouvelée.

Ostara est aussi connu sous les noms Eoster, prononcé: « EH-yoh-ster », « eh-OH-ster » ou « YOH-ster » ; Alban Eilir, prononcé, AL-bahn EYE-lir) ; ou simplement Printemps.

Ce sabbat célèbre la fertilité, l’arrivée visible du printemps, le retour de la Déesse et le réveil de la nature. Dédiée à Eostre, déesse de la fertilité en Angleterre Saxonne, et à Ostara en Germanie, et cette fête marque le début de la saison des semailles. Dans d’autres traditions, la Déesse verte et le Seigneur des bois étaient honorés.

Ostara est sacré pour la Jeune Déesse et le Jeune Dieu, Seigneur du Soleil levant et de la Vie. Le Jeune Dieu est le gardien des plantes qui poussent, des animaux, et de la lumière grandissante du Soleil.

Lorsque la Déesse sort de son sommeil, elle enveloppe la terre de fertilité, tandis que  le Dieu gagne en maturité et parcourt les prairies verdoyantes. La période est propice aux accouplements d’animaux, à la semences dans les champs, c’est aussi le temps d’agir et de s’occuper des plantes utilisées en magie et des jardins rituels. C’est le jour idéal pour chasser les mauvaises influences et les bannir, mais surtout de prendre de bonnes nouvelles résolutions.

Les rituels pour célébrer la vie renouvelée sont divers. Ainsi, il est possible de faire bouillir des œufs durs et les peindre, de planter des graines et jardiner, de regarder la Nature s’éveiller, d’organiser une chasse aux œufs avec les enfants, de faire un « grand nettoyage de Printemps« , d’observer et de méditer.

Lors de cette fête, les pratiquant invoquent la clémence de la Nature, pour que les semailles prennent et que les cultures donnent de bonne récolte. Ce Sabbat est aussi l’occasion de consacrer les outils dédiés à la divination et les talismans.

Pour l’autel, il faut dresser une nappe marron, de nombreuses fleurs printanières (tulipes, narcisses, crocus, jacinthes, etc.) sur l’autel et dans toute la maison.

Les bougies doivent être jaunes (couleur du soleil renaissant), il est possible de déposer des sachets de graines, qui vont être semés dans le jardin, afin de les bénir durant le Sabbat. En guise d’offrande, il est possible de mettre sur l’autel des œufs décorés, ou peints avec des symboles comme le triskel, la lune, des fleurs, etc.

Il faut utiliser de l’encens suivant du Jasmin, de la Sauge, et de la Fraise. Il est aussi possible de mélanger un peu de sciure (ou copeaux de bois) à un mélange de quatre parts de bois d’Aulne, une part de pétales de Rose, une part de pétales de Violette, et 10 gouttes d’huile essentielle de Chèvrefeuille.

Les plats appropriés comportent tout ce qui est à base de pousses, de fleurs en garniture des salades et tout ce qui est à base d’œufs, qui symbolisent la fécondité, la fertilité et l’abondance. En dessert, du gâteau au miel, du gâteau des anges, des brioches, des gaufres, et en boisson, de l’hydromel, du lait, du punch au lait et des tisanes sont propices.

Symboles :

  • Encens : Jasmin, Sauge, Fraise
  • Arbres : Saule, Aulne
  • Fleurs et Plantes : Violette, Tulipe, Jacinthe, Saule, Muguet, Tanaisie, Lavande, Marjolaine, Thym, Estragon, Llilas, Cornouiller, Chèvre feuille, Racine d’iris, Graine de tournesol, Gratte-cul, Chêne, Sureau, Crocus, Jonquille, Genêt, Reine des près, Gland, Trèfle, Verveine.
  • Couleurs : Marron, Vert, Jaune, Mauve et Rose
  • Pierres : Aigue-marine, Jaspe Rouge, Héliotrope, Améthyste, Diamant vert, Chrysobéryl, Chrysoprase, Spinelle, Topaze, Olivine, Emeraude, Verdelite, Péridot, Agate mousse, aventurine
  • Planète : Jupiter et Neptune
  • Carte du Tarot : la lune, arcane majeur 18, la lune, arcane majeur 18, XIII Tempérance, XVII l’étoile, XX le jugement
  • Chandelles : vertes et jaunes
  • Déités : Eostre, Ostara

4 réflexions sur “Ostara, l’équinoxe du Printemps

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s