« Thor : Ragnarok », la fin d’un monde

Je déroge une nouvelle fois à ma thématique Fantasy et Monde Fantastique, pour parler du film « Thor : Ragnarok ». Après avoir évoqué Blade Runner, en science fiction, je vais parler de ce dernier opus de Marvel, Thor III.

Une question peut se poser toutefois sur la catégorisation de ce film. Ainsi, est-ce que l’on peut séparer les Marvel de la fantasy, car cela parle de mythologie nordique, de divinités, de sorciers et magiciens… Ainsi, ici il est question de Thor, dieu du tonnerre ; Loki, dieu de la discorde ; Odin, dieu principal de ma mythologie nordique ; mais aussi de magiciens, où plutôt « Maître des arts mystiques« , avec Docteur Strange…

Alors ce 3ème film, « Thor : Ragnarok » est une pépite. D’ailleurs, les critiques sont plus que positives : « épique« , de « l’or« , « meilleur de la trilogie« , « meilleur film de l’année 2017 », … De nombreuses éloges, grandement méritées, car le film raconte la fin d’Asgard et la renaissance d’un peuple et de nos héros.

Dans la légende, le Ragnarök est la fin du monde entraînant la mort de la majorité des divinités comme Odin, Thor, Freyr, Heimdall et Loki, mais aussi les géants et la quasi-totalité des hommes. Mais dans le film, les choses divergent, car « Asgard n’est pas un pays, mais un peuple ».

A la fin du 2nd volet, Loki prend les traits d’Odin pour régner sur Asgard. Au début de ce 3ème opus, Thor démasque son frère et constate l’étendu du désastre dans les 9 mondes, car Odin (alias Loki) n’a pas tenu ses engagements : protection, paix…

Quand ils retrouvent leur père, celui-ci leur annonce que sa fille aînée, Hela (Hel, déesse de la mort) est de retour, car il ne peut plus la retenir. Après la mort d’Odin, Hela retourne à Asgard et parvient à éjecter Thor et Loki du rayon du Bifröst. Ces deux là vont atterrir sur une planète « poubelle« , du nom de Sakaar, qui est en fait la décharge dimensionnelle de l’Univers.

C’est là que Thor va retrouver Hulk, qui a échoué sur la planète après avoir lutter contre Ultron (Avengers : L’Ère d’Ultron). Une équipe de héros, nommée « revengers » parce qu’ils veulent prendre leur revanche, se forme pour sauver le peuple d’Asgard. Thor, Loki et Hulk vont d’ailleurs être aidé par une Valkyrie, ivrogne qui pense ses blessures sur Sakkar.

Voilà un film à voir et à revoir, pour se marrer, se divertir et voir un Hulk parlant, un Thor désœuvré, un Loki, pareil à lui-même… Les scènes sont visuellement attractives, avec une réalisation fluide, des plans larges qui permettent de bien voir la vie quotidienne à Sakkar, mais surtout le comique des situations dans lesquelles se met Thor.

Un film plein de couleur, ce qui contraste avec le précédent film, plus sombre. Il y a un retour aux années ’80, avec un style un peu kitsch, surtout dans le générique de fin. Mais ce qui m’a positivement étonné : pour une fois, il n’y a pas de bimbo à moitié nue qui joue les héroïnes sexy, et parfois déplacées.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s