La Déesse dans les croyances wiccanes

Nés d’une entité asexuée, le Dieu et la Déesse apparaissent lors de la scission de cette entité. Lorsqu’ils s’unissent, ils créent le monde en parfaite symbiose.

Les 5 éléments essentiels de la Wicca
Les 5 éléments essentiels de la Wicca

Le Dieu est le maître des animaux. Le Dieu Cornu est lui le dieu des forces vitales, il nous guide dans l’autre vie.

La Déesse elle est la « maîtresse des fauves« , représentante du « cercle des possibilités infinies ». Elle est la Déesse de la naissance et de la mort, donc elle décide de notre vie et de notre mort. D’ailleurs, lorsque nous mourrons, elle ne nous accompagne pas vers un autre monde, elle nous tue.

René Delaere et le Dr. David L. Oringderff expliquent qu’il n’existe pas de hiérarchie entre les dieux et les déesses, et donc qu’il n’y a pas de concurrence entre les castes de leurs prêtres.

Lors des cérémonies, les divinités sont invoquées pour des actes précis, mais il n’y a pas de préférence réelle entre eux, car l’homme et la femme sont égaux dans la religion Wicca.

La Déesse est présente dans tout

La Déesse est un tout, car elle représente tout. Elle est la mère du monde, à tel point qu’il est dit que son corps est la terre et son esprit l’univers. Elle est présente depuis la création du monde, lui permettant de voir l’évolution de la nature humaine. On trouve la Déesse partout, en soi, dans la nature, dans la nature, les objets autour de nous …

Ses facultés sont nombreuses allant de la naissance du monde, la matrice de toute création et la Déesse de la sexualité, de la virginité, de la création et de la destruction.

Parce qu’elle représente l’univers, elle possède plusieurs traits de caractère : chasseresse, rebelle, maternelle, protectrice des animaux et de la nature. La Déesse jouit d’innombrables noms, pouvoirs et dons. Elle es représentée par :

  • Hécate, déesse grecque des enchantements, déesse de la magie et de la transformation, déesse de la justice
  • Aradia, déesse envoyée sur terre pour aider les pauvres à se défendre contre les riches
  • Lilith, déesse de la lune noire et mère des sorcières
  • Déméter, déesse grecque de la terre, de prospérité et de fertilité
  • Isis, déesse égyptienne de la culture et de la sagesse, déesse de la santé
Isis aux bras ailés (peinture murale à Karnak)
Isis aux bras ailés (peinture murale à Karnak)
  • Luna Diana, déesse romaine de la magie et de la transformation
  • Brigid, déesse celte de la culture et de la sagesse, déesse de la santé
  • Tara, déesse bouddhiste de la santé, déesse de la création
  • Spiderwoman, déesse indienne d’Amérique de la création
  • Kuan Yin, déesse chinoise de la santé
  • Artémis, déesse grecque qui est vierge, protège les femmes dans l’enfantement
  • Maeve, déesse celte des guerrières les plus fières et déesse de la sexualité
  • Aphrodite, déesse grecque de l’amour

D’après Scott Cuningham, « il existe autant de définitions de la Déesse qu’il y a de wiccas. En général, on la tient pour la créatrice de l’univers, la source suprême et inépuisable de fertilité, de sagesse, d’amour, de compassion, de guérison et de pouvoir. Souvent associée à la lune, à la terre et aux mers dans la pensée wicca, la Déesse a été vénérée par maintes religions sur toute la surface du globe à travers les âges ».

Voici des indications qui précisent la nature de la Déesse, selon Scott Cuningham :

  • Déesse de l’espace intersidéral
  • Déesse des étoiles
  • Déesse des galaxies
  • Déesse de l’univers
  • Déesse de la lune
  • Déesse de la lune qui croît
  • Déesse de la pleine lune
  • Déesse de la lune qui décroît
  • Déesse grecque Diane
    Déesse grecque Diane

    Déesse de la terre

  • Déesse de la fertilité du sol et des plantes
  • Déesse des animaux
  • Déesse des tempêtes, des séismes, de l’activité volcanique
  • Déesse de la pluie, des sources, des fleuves, des lacs, des mers et des océans
  • Déesse de la fraîcheur, du renouveau, des commencements, des promesses et des potentialités
  • Déesse de l’enfantement, des mères et de la maternité
  • Déesse de l’amour, de la beauté, de la compassion
  • Déesse de la guérison
  • Déesse de la prophétie
  • Déesse de la magie
  • Déesse de la sagesse
  • Déesse de la puissance
  • Déesse de la destruction, du châtiment, de la guerre.

La représentation iconographique de la Déesse se base sur sa qualité de divinité triple, c’est-à-dire en relation avec les trois phases de la lune. Tout d’abord, la nouvelle lune et la fraîcheur représentée par la jeune femme.

Ensuite, la pleine lune, les mères et les enfantements. Enfin la lune décroissante, symbolisée par la vieille femme avec la sagesse, la prophétie, la magie, la destruction et le châtiment ; la vieille femme est la source de la sagesse infinie.

Il semblerait que les divinités de la Wicca symbolisent les dieux de toutes les religions. C’est une ancienne religion peut-être à la base de toute les religion polythéistes.

La magie de cette religion wiccane est qu’elle est encore vivante.

Notes & Sources

  • Site Internet de Wikipédia
  • Site Internet Epona.Over-Blog
  • Site Internet Le-Sidh
  • Site Internet Paganisme.fr
  • Site Internet de Perso.Orange
  • CUROTT Phyllis, La Déesse; Witch Crafting, traduction & adaptation Lune.
  • STONE Katrina 2003, traduction & libre adaptation Lune. Archéologie Spéculative et son influence sur le Paganisme moderne. Emprunté au site The Crooked Heath.
  • CUNNINGHAM Scott, La Wicca vivante
  • Site Internet de La-crypte
  • ORINGDERFF David L. et DELAERE Rene, Sur la Théologie Wiccane © 2002, traduction Artus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s